FAQ

Nous sommes spécialisés dans les demandes d’EIMT pour les employeurs et les permis de travail pour leurs employés. Nous apportons également notre aide pour, entre autres, les permis de travail ouverts, la résidence permanente, les parrainages époux, et les demandes de visa d’étudiant et de tourisme. Obtenez une évaluation gratuite de votre cas en nous appelant et en nous expliquant votre situation, nous discuterons avec vous de la meilleure approche pour votre cas.

Nous ne sommes pas des avocats en immigration, nous sommes des consultants en immigration. Que vous choisissiez un avocat ou un consultant, cela ne change généralement pas la nature des services offerts. Les consultants en immigration apprennent en détail comment fonctionne le processus et comment renforcer une application, ce qui donne au demandeur plus de chance d’obtenir son approbation. Cependant, au moment de choisir votre consultant en immigration, assurez-vous que celui-ci soit certifié par les autorités canadiennes.

L’embauche d’un consultant en immigration est la meilleure façon de demander un visa canadien. En effet, le processus de candidature peut changer régulièrement en termes de documents requis et de procédures spécifiques, et toute erreur dans l’une de ces deux catégories peut entraîner le rejet de votre candidature. Avec l’aide d’un consultant en immigration, vous êtes moins susceptible de présenter une demande incorrecte, ce qui vous fait économiser du temps et de l’argent.

Si vous décidez d’utiliser nos services, nous vous aiderons à remplir les formulaires, nous vous représenterons auprès d’Immigration Canada et nous suivrons votre demande auprès du gouvernement au fur et à mesure de son évolution.

Une EIMT ne peut être demandée que par un employeur présentant une pénurie de main-d’œuvre démontrable. Un employé ne peut pas postuler par lui-même, ce doit être l’employeur qui postule.

Les frais de programme doivent être à la charge de l’employeur. Cela comprend les frais de dossier, les billets d’avion et l’assurance-maladie de l’employé, le cas échéant et selon la province.

Cela dépend du volet d’EIMT, de la province et du poste demandé. Il n’y a pas de temps de traitement spécifique, cela peut prendre de quelques semaines à 6 mois.

Cela ne dépend pas du travailleur, de l’employeur ou du tiers, cela dépend du poste et du volet utilisé pour traiter l’EIMT.
Cela peut aller de 12 mois à 24 mois pour les postes permanents. Pour les postes saisonniers, c’est un maximum de 6 mois.

Cela n’est pas obligatoire, mais il est recommandé de faire appel à un avocat qui puisse aider l’employeur à rassembler les documents requis prouvant la légitimité de l’entreprise.

L’EIMT est valide jusqu’à six mois après sa délivrance ; l’employeur et le travailleur étranger temporaire (TET) disposent de ce temps-ci pour demander le permis de travail correspondant. Si le TET ne demande pas le permis de travail avant la date d’expiration de l’EIMT, il est nécessaire de demander une nouvelle EIMT.

Non, pas toujours. Pour appliquer sans EIMT, vous avez les deux options suivantes :

1) Demandez un permis de travail ouvert si vous êtes le conjoint d’un TET occupant un poste hautement qualifié, le conjoint d’un étudiant étranger, si vous avez déjà déposé une demande de résidence permanente, ou si vous avez obtenu votre diplôme d’un établissement d’enseignement postsecondaire canadien.

2) Demandez un permis de travail avec une offre d’emploi classée comme exempte d’EIMT par le biais de l’un de ces programmes : entrepreneurs et travailleurs autonomes, personnes transférées au sein d’une entreprise, travailleurs qualifiés francophones, accords commerciaux internationaux, ou encore programmes d’échanges internationaux pour la jeunesse.

Vous continuez avec le même statut juridique que celui qui vient d’expirer en attendant le résultat de la demande que vous venez d’envoyer. Ceci est appelé statut implicite. Par exemple, vous pouvez toujours travailler au Canada si votre permis de travail expire et que vous avez demandé une prolongation avant la date d’expiration. Si vous demandez le nouveau permis après la date d’expiration, vous n’avez alors pas de statut implicite.

Le rétablissement du statut signifie que vous payez une amende pour rétablir le statut juridique que vous aviez. Par exemple, si vous avez un permis de travail qui a déjà expiré, vous devrez demander à rétablir votre statut (cela peut être fait dans les 90 jours suivant la date d’expiration) en même temps que vous demandez le nouveau permis. Toutefois, si votre statut est toujours valide, vous ne faites que demander une prolongation. Le rétablissement n’est applicable que lorsque le statut que vous aviez a expiré.

Les demandes à la frontière représentent toujours plus de risques, c’est pourquoi nous conseillons généralement à nos clients de postuler en ligne.

Dans le cadre de nos services, nous vous guiderons tout au long du processus et vous enverrons les instructions appropriées pour obtenir vos certificats de police.

Dans le cadre de nos services, nous vous guiderons tout au long du processus et vous enverrons les instructions appropriées sur la manière de payer ces frais. Nous vous donnerons la possibilité de les payer vous-même ou d’inclure ces frais dans les honoraires de nos services afin que nous puissions payer cela en votre nom.

Le demandeur principal ne peut travailler au Canada que si la demande de parrainage est traitée comme une demande faite à l’intérieur du Canada plutôt qu’à l’extérieur du Canada. Au moment de présenter une demande de résidence permanente (RP), le demandeur principal peut également demander un permis de travail ouvert, mais pas avant que la demande de parrainage du conjoint ne soit déposée.

Oui. Si votre permis d’études vous permet de travailler hors campus, vous n’êtes autorisé à travailler que 20 heures (à temps partiel) avec un permis d’études. Vous pouvez travailler 40 heures (à temps plein) pendant les pauses prévues dans le calendrier scolaire.

Vous continuez avec le même statut juridique que celui qui vient d’expirer en attendant le résultat de la demande que vous venez d’envoyer. Ceci est appelé statut implicite. Par exemple, vous pouvez toujours travailler au Canada si votre permis de travail expire et que vous avez demandé une prolongation avant la date d’expiration. Si vous demandez le nouveau permis après la date d’expiration, vous n’avez alors pas de statut implicite.

Le rétablissement du statut signifie que vous restaurez votre statut à un statut légal que vous aviez auparavant. Par exemple, si vous aviez un permis de travail et celui-ci a expiré, vous demanderez à rétablir votre statut. Toutefois, si votre statut est toujours valide, c’est une prolongation que vous devez demander. Le rétablissement du statut ne fonctionne que lorsque le statut que vous aviez a déjà expiré et que vous vous trouvez dans les 90 jours suivant cette date d’expiration.

Dans le cadre de nos services, nous vous guiderons tout au long du processus et vous enverrons les instructions appropriées pour obtenir vos certificats de police.

Le demandeur principal ne peut travailler au Canada que si la demande de parrainage est traitée comme une demande faite à l’intérieur du Canada plutôt qu’à l’extérieur du Canada. Au moment de présenter une demande de résidence permanente (RP), le demandeur principal peut également demander un permis de travail ouvert, mais pas avant que la demande de parrainage du conjoint ne soit déposée.

Oui, si le demandeur voyage seul, une lettre d’acceptation est nécessaire. Ce n’est que si les parents du demandeur mineur ont déjà un permis de travail ou d’études que le mineur n’aura pas besoin d’une lettre d’acceptation.

Oui, si vous avez un permis de travail valide et que votre résidence permanente est en cours de traitement. Ou si vous avez reçu un certificat provincial sans restriction, vous pouvez demander un permis de travail ouvert transitoire qui vous permettra également de travailler pendant le traitement de la demande de RP.

Cela dépend de votre profil. Les détails, y compris la scolarité et l’expérience professionnelle, sont différents pour chaque personne, ce qui les rend éligibles à travers différents programmes. N’hésitez pas à appeler notre numéro sans frais pour recevoir une évaluation personnelle et, selon les informations que vous fournissez, nous vous donnerons les options disponibles pour votre cas.

Soumettre votre profil ne garantit pas une invitation. Nous travaillons sur votre profil pour le rendre le meilleur possible, et nous vous conseillerons sur la manière de l’améliorer. Cependant, recevoir une invitation à faire une demande de résidence permanente dépendra de vos points et du total des points en cours d’extraction du bassin de candidats pour les différents programmes.

Si vous incluez votre famille dans votre demande, elle devra payer les frais correspondants. Il est important de préciser que seuls les époux/conjoints, fils ou filles peuvent être inclus.

Non, mais il existe d’autres programmes pour les aider à immigrer. Pour plus d’informations, veuillez nous contacter et nous vous fournirons une évaluation gratuite.

Selon le programme et le cas, cela peut varier par rapport aux délais approximatifs indiqués ci-dessous :

  • Parrainages des conjoints : normalement, au moins trois mois environ, si le demandeur dispose de tous ses documents en règle ; cela peut néanmoins prendre 6 mois en moyenne si des documents sont manquants.
  • Entrée express : normalement, environ 2 mois minimum si le demandeur dispose de tous ses documents en règle ; cela peut néanmoins prendre 6 mois en moyenne si des documents sont manquants.
  • Programmes des candidats des provinces : normalement, au moins deux mois environ si le demandeur dispose de tous ses documents en règle ; cela peut néanmoins prendre six mois en moyenne s’il manque des documents.

Les délais de traitement dépendent toujours de la rapidité avec laquelle le ou les demandeurs peuvent fournir les documents requis. S’il manque des documents, la soumission de la candidature sera retardée jusqu’à ce qu’elle soit complètement prête.

Cela dépendra du programme, du pays de résidence et des délais de traitement en vigueur par les bureaux de l’immigration canadienne au moment du dépôt de la demande. Vous pouvez trouver les temps de traitement approximatifs en cliquant sur le lien suivant
https://www.canada.ca/fr/immigration-refugees-citizenship/services/application/check-processing-times.html
N’oubliez pas que ces délais de traitement changent constamment. D’après notre expérience, ces temps peuvent généralement être résumés de la manière suivante :

  • Entrée express : environ 6 mois.
  • Parrainages entre conjoints : environ 12 mois.
  • Programmes des candidats des provinces : environ 6 mois pour recevoir le certificat provincial, puis environ 14-17 mois pour la finalisation de la partie fédérale.

Vous pouvez postuler par le biais d’Entrée express, puis être invité à postuler à certains programmes des candidats des provinces, ou vous pouvez postuler directement à une province donnée. Le programme d’Entrée express et la majorité des programmes de candidats des provinces fonctionnent sur un système de points. Cependant, ils ont des critères différents lors du choix des profils qu’ils invitent à postuler. Chaque province étant différente, certaines provinces, comme Alberta, ont leurs propres processus qui ne reposent pas sur un système de points.
Vous voudrez également prendre en compte le fait que les délais de traitement entre les demandes de PCP et la résidence permanente par le biais de l’Entrée express sont très différents. Dans la plupart des cas, les PCP peuvent prendre jusqu’à 17 mois et en Entrée express 6 mois en moyenne après avoir été invités à postuler à une RP et avoir soumis la demande de RP correspondante.

Si vous êtes déjà au Canada en tant que visiteur, vous ne pourrez peut-être pas demander un permis d’études ou de travail depuis l’intérieur du pays. Vous devrez probablement faire votre demande à un bureau canadien des visas à l’extérieur du Canada ou dans votre pays de résidence/d’origine.

Les options suivantes sont disponibles :
En ligne : remplissez un formulaire avec l’information requise. Le consultant en immigration l’examinera et vous enverra un courriel avec une évaluation détaillée de vos options.
Appel téléphonique : nous vous prendrons rendez-vous avec un consultant en immigration qui évaluera l’information que vous fournirez et répondra à vos questions dans les délais convenus.

Oui, nos honoraires sont calculés en fonction de la durée de chaque consultation par appel téléphonique/vidéo. Nous avons défini des durées standard pour les forfaits décrits précédemment, toutefois, si vous souhaitez prolonger le délai, veuillez en informer préalablement votre représentant.