Permis de travail | Castle & Co | Pour travailleurs étranger

Obtenez un permis de travail ouvert ou fermé et travaillez légalement au Canada.

Pour travailleurs étrangers

Vivez l’expérience de travail canadienne

Dans la plupart des cas, pour travailler au Canada en tant que travailleur étranger, vous devez déjà avoir reçu une offre d’emploi d’un employeur canadien pour pouvoir ensuite demander un permis de travail. Habituellement, ce processus nécessite une EIMT de la part de l’employeur. Les exigences que l’employé doit respecter dépendront du poste occupé et de certains autres facteurs.

Même si une offre d’emploi est nécessaire, certains postes sont exemptés de l’EIMT s’ils appartiennent à l’une des catégories suivantes :

  • Les emplois inclus dans un accord commercial international, tel que l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) : Amérique du Nord, Chili, Colombie, Pérou, Corée ; et l’Accord général sur les métiers et services.
  • Les postes inclus dans une entente entre les gouvernements fédéraux et provinciaux.
  • Les postes très évidemment requis par le Canada.
  • Les transferts inter-entreprises.
  • Les candidats aux Permis Vacances-Travail.

Comme le processus d’obtention d’un permis de travail varie d’un demandeur à l’autre, le type de permis pouvant être demandé dépend également de la situation du candidat et de son statut d’immigration ; par exemple, s’il/elle a un partenaire conjugal, un conjoint de fait ou époux/épouse qui travaille ou vit au Canada et qui lui permettrait de faire une demande de permis de travail ouvert.

Quel que soit le type de permis de travail pour lequel vous postulez en fonction de votre situation, il est important de savoir qu’il ne s’agit que d’un document temporaire ayant une date d’expiration. La bonne nouvelle est que, dans de nombreux cas, après une année de travail au Canada le titulaire d’un permis de travail est en mesure de demander la résidence permanente et de profiter de la plupart des avantages accordés aux citoyens canadiens. Si cela n’est pas possible, il existe généralement des options pour renouveler le permis de travail temporaire.

PERMIS DE TRAVAIL FERMÉ

Le permis de travail fermé n’est possible que si votre employeur est disposé et en mesure de demander une EIMT (et DST pour le Québec) et que vous êtes le candidat étranger. L’approbation de l’EIMT montre au gouvernement que votre présence sur le marché du travail canadien est positive et nécessaire.

En plus de l’EIMT approuvée, vous aurez besoin de documents justificatifs prouvant votre niveau d’éducation et votre expérience de travail, ainsi que d’une lettre d’offre d’emploi détaillée de votre employeur potentiel. Ces pièces justificatives sont nécessaires pour indiquer que vous êtes un travailleur qualifié pour le poste.

Le permis de travail fermé ne vous permettra de travailler que pour l’entreprise qui a reçu l’approbation de l’EIMT à laquelle votre nom est attaché. Le travail exécuté doit s’effectuer pour le même poste et les mêmes tâches que ce qui est décrit dans l’EIMT approuvée. Si ces conditions ne sont pas remplies, le permis de travail peut être révoqué et l’entreprise ne serait pas autorisée à présenter une autre demande d’EIMT.

Après avoir travaillé au Canada pendant un an en tant que travailleur étranger, il est généralement possible d’être admissible à la résidence permanente au Canada en fonction du poste occupé au Canada et d’autres facteurs déterminants. Un an de travail sans interruption et à temps plein avec la même entreprise au Canada est requis pour être admissible à divers volets de la résidence permanente au Canada.

PERMIS DE TRAVAIL OUVERT

Un permis de travail ouvert vous donne plus de liberté lorsque vous travaillez au Canada. Normalement, vous pouvez postuler sans offre d’emploi, car il ne s’agit pas d’un permis de travail basé sur un poste spécifique.

Il peut être réglementé de deux manières :

  • Non restreint : permet au travailleur étranger de travailler n’importe où au Canada à n’importe quel poste.
  • Restreint : limite le poste et le lieu de travail.

Cependant, seules des personnes spécifiques peuvent déposer une telle demande :

  • Les époux ou conjoints de fait de travailleurs temporaires étrangers titulaires d’un permis de travail pour un poste hautement qualifié.
  • Les époux ou conjoints de fait d’étudiants étrangers.
  • Les étudiants internationaux ayant obtenu leur diplôme d’un établissement postsecondaire canadien admissible.
  • Si vous avez déjà soumis votre demande de résidence permanente et vous êtes au stade où il est autorisé de faire une demande.
  • Si vous répondez aux catégories d’exemption de l’EIMT.

 

Les dates d’expiration des permis de travail ouverts varient selon les cas. Par exemple, les conjoints de travailleurs temporaires qualifiés recevront un permis de travail ouvert dont la date d’expiration est identique à celle du titulaire principal du permis de travail. Dans d’autres cas, le renouvellement du permis de travail peut être effectué pour une période de deux ans et peut être prolongé autant de fois que le programme au travers duquel la demande a été faite le permet.

PROLONGER VOTRE PERMIS DE TRAVAIL

Vous pouvez prolonger votre permis de travail avant l’expiration de votre statut actuel. Dans les cas où le renouvellement/la prolongation de votre permis de travail est toujours en cours le jour où votre permis de travail actuel expire, vous tomberez sous un statut appelé statut implicite, jusqu’à ce que votre demande revienne avec une décision.
Si vous souhaitez prolonger votre permis de travail fermé, votre employeur devra également déposer une nouvelle demande d’EIMT (et DST pour le Québec), et vous devez donc également prendre en compte les délais de traitement de cette dernière. En revanche, les permis de travail ouverts peuvent généralement être plus faciles à prolonger tant qu’il ne s’agit pas du conjoint d’un travailleur qualifié.
Pour plus d’informations sur votre cas particulier, appelez-nous et nous vous indiquerons toutes les options qui s’offrent à vous.

POUR CHERCHEURS D'EMPLOI

Si vous êtes un travailleur étranger à la recherche d’un job au Canada et que vous n’avez pas encore trouvé d’employeur, vous pouvez visiter le tableau d’offres d’emploi de notre agence de placement de travailleurs étrangers partenaire et consulter les postes disponibles en cliquant sur le bouton ci-dessous.

FAQ

Non, pas toujours. Pour appliquer sans EIMT, vous avez les deux options suivantes :

1. Demandez un permis de travail ouvert si vous êtes le conjoint d’un TET occupant un poste hautement qualifié, le conjoint d’un étudiant étranger, si vous avez déjà déposé une demande de résidence permanente, ou si vous avez obtenu votre diplôme d’un établissement d’enseignement postsecondaire canadien.

2. Demandez un permis de travail avec une offre d’emploi classée comme exempte d’EIMT par le biais de l’un de ces programmes : entrepreneurs et travailleurs autonomes, personnes transférées au sein d’une entreprise, travailleurs qualifiés francophones, accords commerciaux internationaux, ou encore programmes d’échanges internationaux pour la jeunesse.

Vous continuez avec le même statut juridique que celui qui vient d’expirer en attendant le résultat de la demande que vous venez d’envoyer. Ceci est appelé statut implicite. Par exemple, vous pouvez toujours travailler au Canada si votre permis de travail expire et que vous avez demandé une prolongation avant la date d’expiration. Si vous demandez le nouveau permis après la date d’expiration, vous n’avez alors pas de statut implicite.

Le rétablissement du statut signifie que vous payez une amende pour rétablir le statut juridique que vous aviez. Par exemple, si vous avez un permis de travail qui a déjà expiré, vous devrez demander à rétablir votre statut (cela peut être fait dans les 90 jours suivant la date d’expiration) en même temps que vous demandez le nouveau permis. Toutefois, si votre statut est toujours valide, vous ne faites que demander une prolongation. Le rétablissement n’est applicable que lorsque le statut que vous aviez a expiré.

Les demandes à la frontière représentent toujours plus de risques, c’est pourquoi nous conseillons généralement à nos clients de postuler en ligne.

Dans le cadre de nos services, nous vous guiderons tout au long du processus et vous enverrons les instructions appropriées pour obtenir vos certificats de police.

Dans le cadre de nos services, nous vous guiderons tout au long du processus et vous enverrons les instructions appropriées sur la manière de payer ces frais. Nous vous donnerons la possibilité de les payer vous-même ou d’inclure ces frais dans les honoraires de nos services afin que nous puissions payer cela en votre nom.

Le demandeur principal ne peut travailler au Canada que si la demande de parrainage est traitée comme une demande faite à l’intérieur du Canada plutôt qu’à l’extérieur du Canada. Au moment de présenter une demande de résidence permanente (RP), le demandeur principal peut également demander un permis de travail ouvert, mais pas avant que la demande de parrainage du conjoint ne soit déposée.

FORMULAIRE DE CONTACT

Pour savoir si vous répondez aux exigences de l’un des programmes canadiens, vous pouvez remplir le formulaire ci-dessous et/ou renvoyer le questionnaire détaillé suivant pour une évaluation gratuite et un devis sans engagement. Vous pouvez envoyer ce document Word selon les instructions contenues dans le questionnaire ou bien le joindre au formulaire ci-dessous.

Si vous voulez que l’on vous contacte par téléphone, merci d’indiquer votre disponibilité horaire: